BIO

S’il ne fallait retenir qu’un seul adjectif pour décrire l’Allemande Sarah Farina et sa musique, on choisirait à coup sûr celui de “positivité”. Car la jeune femme arrose d’allégresse les basses les plus sombres. Innovatrice et habile, elle aime se décrire comme l’antithèse de la hype et de son trop plein de sérieux. Futuriste et sans limite, elle mêle heavy footwork, r’n’b et UK funk, une sorte de rejet de styles qu’elle a elle-même nommé : la rainbowbass.